Chargement en cours...

Éveil des sens (0-6 mois)



La nature fait bien les choses : le lait maternel couvre entièrement les besoins du nourrisson. En allaitant votre bébé, vous êtes sûre de lui donner ce qu’il y a de mieux pour lui, mois après mois.

Adorable baby boy lying in his crib playing with mobile

 




Avantages du lait maternel

  • La composition du lait maternel évolue avec l’âge de Bébé de façon à lui apporter exactement la diversité de nutriments dont il a besoin.
  • Le lait maternel est parfaitement adapté à l’organisme fragile et au système digestif encore immature de Bébé.
  • Votre lait lui apporte les anticorps dont il a besoin pour renforcer son système immunitaire.

Un lien très particulier

  • Quand vous donnez le sein à votre bébé, le contact peau à peau est total. Bébé prend ses repères grâce au toucher et à l’odorat : votre contact et votre odeur le rassurent. Il est en confiance, vous aussi.
  • Les premiers essais sont décisifs : faites confiance à votre bébé, il sait téter tout seul et son réflexe de succion est maximal pendant ses premières heures. Le mieux est de commencer tout de suite après la naissance pour favoriser la montée du lait. Cependant si c’est trop tôt pour vous, vous pourrez réessayer quand vous serez au calme dans votre chambre.
  • Trouvez la bonne position. Dans un premier temps, le mamelon pourra être un peu sensible, par manque d’habitude. La sensation est inhabituelle et surprend au début. Si vous avez mal pendant les premières secondes de la tétée, essayez de mettre votre doigt dans sa bouche pour corriger sa position qui n’est pas bonne. N’hésitez pas à demander de l’aide à la sage-femme pour que Bébé se saisisse du mamelon sans vous faire mal.
  • Installez-vous confortablement dans un endroit calme, aéré et pas trop chaud. Bébé ne doit pas être distrait par l’agitation ambiante. Ne le portez pas mais servez-vous de coussins pour le caler. Il doit reposer contre vous ou sur le lit, tête face au sein, légèrement en arrière pour déglutir sans peine.
  • Allaitez-le quand il le demande, sans vous préoccuper du nombre de tétées ni de leur durée, surtout pendant les premiers jours. Il trouvera son rythme et tétera en moyenne 8 à 12 fois par jour. La durée pourra varier de 10 minutes pour les plus gourmands à 3/4 d’heure pour les plus lents.
    Bébé prend selon les variations de son appétit et vos seins produisent du lait selon ses besoins. Laissez-le au sein tant qu’il tète de manière efficace.
  • Vous pourrez utiliser un tire-lait si vous êtes indisponible dans la journée. Toutefois, sachez que votre lait ne se conserve pas plus de 48 heures au réfrigérateur à une température de 4°C maximum. Si vous le congelez pour une période plus longue, ne le décongelez pas au micro-ondes : cela dégrade les agents anti-infectieux de votre lait.

Alimentation et allaitement
Mangez équilibré en ayant à l’esprit que vos besoins sont un peu supérieurs à la normale mais inférieurs à ceux de la grossesse. Vous pourrez, par exemple, conserver l’habitude de prendre un goûter.
Il est d’ailleurs déconseillé de chercher à perdre les quelques kilos résiduels de votre grossesse pendant cette période. Vous risqueriez de priver votre enfant de certains nutriments.

On oublie :
L’alcool et le tabac, mais aussi le soja et les produits à base de soja qui contiennent des phyto-œstrogènes. Ces composés agiraient à la manière des œstrogènes et influeraient sur l’équilibre hormonal.

On évite :
Les aliments qui ont une odeur forte qui auront tendance à parfumer votre lait. Certains bébés y sont sensibles, d’autres pas. Diversifier votre alimentation pendant l’allaitement sera une bonne façon de faire découvrir à Bébé des saveurs qu’il retrouvera lors de la diversification.

On privilégie :

  • Les produits laitiers (lait, yaourts, fromages blancs) afin d’assurer une quantité suffisante de calcium.
  • Les viandes, poissons, œufs pour leur richesse en protéines et en fer afin de compenser les pertes au moment de l’accouchement qui ont entamé vos réserves.
  • Les fruits et légumes pour leur richesse en fibres, minéraux et vitamines.
  • Les céréales (riz, semoule, pâtes), légumineuses (haricots secs, lentilles…) et pommes de terre pour leur apport en glucides, minéraux, vitamines et fibres.
  • Les matières grasses : en particulier les huiles du type colza, noix ou mélanges de plusieurs huiles qui assurent des apports en acides gras essentiels.
  • L’eau : buvez beaucoup car les besoins en eau augmentent pendant l’allaitement, le lait étant principalement constitué d’eau


 







Le lait maternel est l’aliment idéal pour votre bébé. Il contient naturellement tout ce dont il a besoin pour bien grandir.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) préconise l’allaitement maternel exclusif au moins jusqu’à 6 mois. Le Laboratoire FRANCE LAIT soutient cette recommandation et s’interdit donc toute communication sur les laits pour nourrissons (0-6 mois).