Chargement en cours...

Entre 1 et 2 ans


illustration_nourrire_bebe3

Quoi de neuf ?

> Des crudités !
On les ajoute en petits morceaux, en choisissant de préférence des légumes de saison, le plus frais possible, préparés rapidement après l’achat ou la récolte. L’assaisonnement pourra être fait avec des huiles riches en oméga 3 : colza, noix… Evitez de saler pour ne pas lui en donner l’habitude.

Bon à savoir ! Manger les légumes crus préserve leurs apports en vitamines et en minéraux.

On augmente les portions !
> De viande : de 15-20 g à 9 mois (3 cuillères à café rases), on passe à 25-30 g à 1 an (6 cuillères à café rases) soit ½ œuf dur.
> De produits laitiers : 3 portions par jour : environ 500 ml de lait + 1 laitage de 50 à 125 g + 15 à 20 g de fromage.

  • Lait et fromages que vous lui donnez doivent toujours être pasteurisés car Bébé est encore fragile et sensible aux micro-organismes.
  • Yaourts et fromages blancs seront de préférence sans sucre ou très peu sucrés : ajoutez-y plutôt des morceaux de fruits.

À partir de 12 mois, mon bébé peut-il passer au lait de croissance ?
À son âge, même si son alimentation se rapproche de la vôtre, le lait de croissance reste un aliment indispensable. Il est donc essentiel pour votre enfant de consommer encore 500 ml de lait de croissance par jour.

Bon à savoir ! Le lait de vache n’est pas encore recommandé à cet âge car il ne contient pas assez d’acides gras essentiels, de fer et de vitamines et trop de protéines.






Le lait maternel est l’aliment idéal pour votre bébé. Il contient naturellement tout ce dont il a besoin pour bien grandir.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) préconise l’allaitement maternel exclusif au moins jusqu’à 6 mois. Le Laboratoire FRANCE LAIT soutient cette recommandation et s’interdit donc toute communication sur les laits pour nourrissons (0-6 mois).